Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Histoire soviétique
  • : Sur l'histoire de la Russie et de l'Union soviétique
  • Contact

Translittération du cyrillique

Ce blog utilise le système international de translittération de l'alphabet cyrillique ISO 9 : 1995 link

Recherche

Archives

4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 11:44

Le tribunal administratif suprême d’Ukraine (VASU) vient de prendre une décision salutaire en déclarant illégal le décret de l’ancien président Viktor Ûŝenko qui avait décerné à deux criminels collaborationnistes pro-nazis notoires, Stepan Bandera et Roman Šuhevič, la distinction de « héros de l’Ukraine ». La justification officielle de cette décision est que ni l’un, ni l’autre ne furent citoyens ukrainiens.

Le VASU confirme en appel un arrêt du tribunal administratif d’appel du Donesk rendu en avril 2010. Les députés de l’assemblée législative de Crimée avaient également voté une déclaration condamnant la décision de Ûŝenko.

Le tribunal administratif suprême vient donc d’annuler une des décisions les plus choquantes et les plus symboliques que l’ancien président avait prises à la grande satisfaction des organisations nationalistes ukrainiennes. Le décret de Ûŝenko accordant à Bandera et à Šuhevič le titre de « héros de l’Ukraine », pris en octobre 2007, fut condamné par le centre Simon Wiesenthal.

 

Bandera était un des dirigeants de l’OUN (Organisation des Nationalistes Ukrainiens) et après la scission de 1940 de l’OUN, chef de l’OUN-B (OUN-Bandera). Šuhevič dirigeait sa branche armée, l’UPA (Armée insurrectionnelle ukrainienne). Pendant l’occupation nazie en Ukraine, ils se sont rendus coupables de nombreux massacres de Juifs et de Polonais (massacre des Polonais de Volhynie en 1943).

Dans les thèses du congrès constitutif de l’OUN-B on peut lire : « Les Juifs en URSS sont les soutiens les plus sûrs du régime dominateur des bolcheviques et l’avant-garde de l’impérialisme moscovite en Ukraine ».

Dans le manuel des services de sécurité de l’OUN-B, il est précisé :

« Il existe des éléments qui doivent être neutralisés pour l’instauration du nouvel ordre révolutionnaire en Ukraine. Ces éléments sont :

-         Les Ruskov (« Moskali ») envoyés sur les terres ukrainiennes pour renforcer la domination de Moscou en Ukraine

-         Les Youpins (« Židy »), tant individuellement que comme groupe national

-         Les étrangers (« Inozemci »), surtout les différents asiates que Moscou utilise pour coloniser l’Ukraine dans le but d’y briser sa cohérence nationale (littéralement : « y créer un échiquier national »).

-         Les Polonais, en Ukraine occidentale, qui n’ont pas renoncé au rêve d’instaurer une Grande Pologne précisément sur les terres ukrainiennes ».

Partager cet article

Repost 0
Published by iskra - dans Holocauste
commenter cet article

commentaires